Parcourir Villefontaine et ses alentours sans traverser une route, c’est (souvent) possible !

Villefontaine a fait partie de la « Ville nouvelle de l’Isle d’Abeau » pendant une trentaine d’années. Son urbanisme initial visait à bien séparer les circulations routières de celles des piétons et des cycles, en privilégiant la vie des quartiers (avec écoles, commerces, autour de maisons de quartier, etc., négligeant aussi il est vrai les trajets domicile-travail !).
Sachons mettre ce patrimoine en valeur et en profiter !

Voir sur la carte passerelles et passages sous les routes

Goutte bleu foncée = passerelle // Carré bleu clair = passage sous circulation auto // autre couleur = hors Villefontaine

Ainsi sauf aux Fougères, les quartiers se trouvent toujours reliés entre eux par un réseau initial de pistes empruntant de nombreux passages et passerelles typiques, enjambant la circulation. Ce réseau est d’ailleurs complété d’une partie de l’ancien réseau des voies qui antérieurement partaient en étoile du Village et son ancienne mairie (chemins des Picotières, l’impasse du Pont partiellement, des cheminements autour de l’étang de Vaugelas par ex.).

A vélo aujourd’hui donc sachons tirer profit et remettre en valeur ce réseau de mobilités douces, souvent autonome de celui de la circulation routière proprement dite, trop négligé et dégradé ici ou là (racines apparentes, etc.), voire discontinu ou bardé d’obstacles (pour dissuader – et en surnombre – notamment motos ou quads) hélas aujourd’hui.

Mais retenons maintenant ces remarquables points de passage qui relient les quartiers, depuis Bonnefamille et Roche jusqu’à la Bourbre, de Vaulx-Milieu à La Verpillière, etc.)


Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.